User Experience : le guide pour une évaluation efficace

User Experience : le guide pour une évaluation efficace

L’expérience utilisateur (UX) est de plus en plus le point central de votre approche avec vos clients. Ce guide vous apprendra comment évaluer l’expérience utilisateur de votre plateforme actuelle. Avant de nous y plonger, essayons tout d’abord de comprendre ce qu’apporte une évaluation d’UX.

Que vous ayez connaissance de certains points de friction dans votre expérience utilisateur ou non, une évaluation complète est judicieuse afin de vous aider à mettre concrètement en lumière les raisons pour lesquelles les taux de conversion et de rétention actuels sont faibles, comment améliorer l’intégration de vos cibles, ainsi que tout autre amélioration ou optimisation qui vous sera bénéfique. Le retour sur investissement d’une expérience utilisateur bien conçue est évident;  son évaluation en profondeur permettra de résoudre les points faibles et paiera en dividendes.

L’audit UX vous donnera une meilleure compréhension de qui utilise votre produit / service, et comment. Et plus important encore, vous saurez également ce qu’ils pensent de vous et de votre approche commerciale. Vous serez alors en mesure d’optimiser votre site pour eux, améliorer la logique et l’intuitivité de la navigation, adapter des fonctionnalités, repenser l’ergonomie des pages, des menus ainsi que le design.

Quelles entreprises devraient réaliser une évaluation de leur UX ?

Nous avons observé que toute entreprise peut bénéficier d’une évaluation UX. Que ce soit pour donner un regard nouveau et aider leur équipe UX interne, ou pour prendre cette responsabilité si vous n’avez pas d’équipe UX dédiée. Gardez toujours vos utilisateurs à l’esprit ! 

De même, les entreprises ayant déjà un produit mais voulant l’améliorer bénéficieront énormément d’une évaluation d’UX, car celle-ci les aidera à identifier et adresser les points de friction rencontrés par les utilisateurs, et atteindre leurs objectifs plus rapidement. C’est particulièrement vrai pour les PME dynamiques désirant s’agrandir ou mieux faire face à la concurrence.

 « Les évaluations d’UX vous permettront de mieux cerner ceux qui utilisent votre produit »

Les choses à faire et à ne pas faire lors d’une évaluation d’UX

  • N’estimez pas déjà connaitre ce que les utilisateurs pensent.
  • N’essayez pas de vous mettre à la place de vos utilisateurs. Comprenez leurs personas et interprétez leurs réponses au travers de leurs commentaires.
  • Ne réalisez pas le test d’ergonomie vous-même : Il est pratiquement impossible pour vous d’avoir une vision objective et authentique du produit que vous avez créé. 
  • Si vous devez la réaliser vous-même, ne soyez pas biaisé et agissez comme un utilisateur lambda, pas comme votre super utilisateur idéal qui va droit au but. Cherchez un peu, immergez-vous dans l’expérience. 
  • Réalisez les tests d’ergonomie en enregistrant les écrans: cela vous permettra de voir quelle était la véritable expérience. 
  • Suivez un planning détaillé: Il est facile de se laisser emporter et d’y passer trop de temps, ou de ne pas réserver assez de temps. Des objectifs temporels bien pensés et fixés vous permettront de trouver le juste milieu.
  • Réalisez une évaluation de contenu (texte, images…) : Cela peut permettre de découvrir les incohérences et les doublons.
  • Si votre produit est une application mobile native et web, assurez-vous qu’il y ait une UX cohérente dans l’ensemble de l’écosystème de votre produit

Avant de commencer

Assurez-vous d’avoir tout ce qu’il vous faut pour mener à bien votre évaluation d’UX. De manière générale, assurez-vous d’avoir :

Une certaine compréhension de vos utilisateurs actuels et cibles.

Quels sont les objectifs de vos utilisateurs ? D’où viennent-ils ? Que comptent-ils faire ? Quel est le contexte dans lequel se place cette expérience ? Si vous n’êtes pas sûr des réponses à ces questions vous devriez peut-être revenir en arrière et faire des recherches afin d’avoir une bonne compréhension de qui sont vos utilisateurs et de l’objectif que vous voulez les voir accomplir.

Vous devez aussi vous demander si vos utilisateurs actuels sont vraiment votre audience cible. Avez-vous une audience cible bien définie ? Est-ce bien principalement cette cible qui visite votre site? Indépendamment d’où vous êtes avec vos audiences actuelles et cibles, vous devriez toujours connaitre les personnes et le résultat que vous voulez atteindre.

Des objectifs clairement définis.

Comme avec tout projet, vous devez vous assurer d’avoir pour votre évaluation UX des objectifs et des références clairement définis. Ceux-ci peuvent être des objectifs de revenu, de conversion, et tout autre étant important pour votre entreprise.

Les bonnes ressources impliquées

Dans la plupart des évaluations d’UX, vous devriez impliquer des stratèges, le marketing, des designers, et des développeurs. Vous devriez également vous assurer qu’un preneur de décision est impliqué dans le processus. Une bonne tactique pour s’assurer que tout le monde s’exprime et soit entendu est d’implémenter des sondages internes et anonymes sur ce sujet.

Des ressources disponibles.

Assurez-vous de pouvoir libérer assez de temps aux personnes qui mèneront l’évaluation. Partagez vos objectifs, assurez-vous qu’ils sont bien compris et que les personnes auront assez de temps à y consacrer.  Évitez les blocages dus à des indisponibilités ou à des manques de planification.

Un agenda.

Établissez une date butoir et assurez-vous d’avoir un agenda bien organisé pour ne pas vous éparpiller. Il est également utile d’avoir un agenda global avec les étapes importantes fixées à des dates spécifiques.

Un Budget défini.

Bien entendu, avant de démarrer, assurez-vous d’avoir un budget adapté réservé pour ce projet. D’autant plus si vous cherchez un tiers pour réaliser l’évaluation. Le coût de ce type de projet dépendra du niveau de détail et des objectifs que vous atteindre. Vous pouvez faire réaliser une évaluation de 2 jours, dont le résultat sera une courte check-list de conception que vous pourrez cocher au fur et à mesure. Ou engager un consultant UX professionnel qui vous donnera en une semaine une check-list allant encore plus loin dans les détails.

Si vous souhaitez quelque chose de beaucoup plus détaillé, avec un plan d’action clair et précis, il faut compter entre 3 semaines et 1 mois de travail. Vous pourrez alors obtenir rapport détaillé extrêmement concret sur les problèmes que vous devriez résoudre, classés selon vos objectifs. 

Pendant l’évaluation d’UX

Assurez-vous d’avoir une expérience authentique de ce que l’utilisateur ferait sur votre site, les conduisant à un certain comportement. N’oubliez pas d’enregistrer votre écran. Il peut s’avérer difficile d’avoir une expérience objective de votre propre site puisque vous l’avez conçu, donc essayez d’adopter une opinion extérieure. Vous devez également garder l’expérience complète à l’esprit : un utilisateur ne va pas juste apparaitre sur votre site en cherchant à devenir client – imaginez d’où il est venu et ce qu’il pourrait vouloir ou attendre de votre entreprise. Mettez-vous dans cet état d’esprit.

Quand savez-vous que vous avez « fini » ?

Ces évaluations ne sont jamais vraiment finies puisque l’expérience utilisateur évolue avec les gens, et la technologie. Notre meilleur conseil et de vous fixer une limite de temps : généralement, en 2-3 semaines, vous trouverez 80% de ce dont vous avez besoin pour vous mettre au travail.

Est-il préférable que des personnes internes mènent l’évaluation d’UX, ou devriez-vous engager un tiers ?

Si vous avez besoin de rapidité, il est préférable d’engager un tiers. Les évaluations d’UX sont extrêmement longues, et beaucoup d’entreprises n’ont tout simplement pas le temps ni les ressources. De plus, les tiers sont plus objectifs, et pas investis émotionnellement. Ils seront vraiment capables de regarder votre produit d’un nouvel œil.

Vous pouvez également utiliser un tiers pour gérer votre équipe UX interne. Ceci combinera votre meilleure connaissance du produit ou service avec le regard extérieur. 

Si vous désirez vous y lancer vous-même, prenez en compte le coût de votre temps, le fait que vous n’aurez pas forcément un regard critique sur votre produit. Enfin, gardez à l’esprit que si vous n’avez jamais fait d’évaluation d’UX auparavant, il y a clairement une courbe d’apprentissage.

Et maintenant ?

Décidez d’un plan d’action ! Si vous essayez vous-même, nous aimerions beaucoup que vous nous parliez de votre progression.

Autrement, nos experts en UX qui peuvent vous aider à identifier les points d’accroche et vous fournir un plan de route concret et des indications pour surmonter vos plus grandes difficultés. Appelez-nous !